RAPPEL GRATUIT
Tél.*
Je suis : Un ParticulierUn Professionnel

FrenchMap

Recevez  jusqu'à
3 devis GRATUITS en Expert comptable



*
*
*
*


« Voir toutes les fiches pratiques

Les documents de gestion


 

Le bilan fonctionnel

Rattaché à l'analyse fonctionnelle de l’entreprise, le bilan fonctionnel est établi à partir du bilan comptable. La lecture du bilan fonctionnel se fait de manière horizontale. On retrouve toujours les notions de passif et d’actif. Les notions d’emplois stables et ressources stables ainsi qu'actif circulant et passif circulant sont mises en avant.

Le bilan fonctionnel respecte les trois cycles qui sont attribués à la vie d’une entreprise : le cycle long d’investissement, qui correspond aux ressources et emplois stables, le cycle court d’exploitation, qui correspond à l’actif et au passif circulant et le cycle de financement, correspondant à la trésorerie d’actif et à la trésorerie de passif.

La finalité du bilan fonctionnel est d’analyser la rentabilité d’une entité ainsi que sa solvabilité. C’est à partir du bilan fonctionnel que sont calculés la trésorerie et le besoin en fond de roulement (BFR).

 

Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)

Tout comme le bilan fonctionnel, les soldes intermédiaires de gestion sont rattachés à l’analyse fonctionnelle de l’entreprise. Ils sont établis à partir du compte de résultat. Ils permettent d’obtenir une analyse poussée de la rentabilité et de l’activité de l’entreprise.

Les différents soldes intermédiaires de gestion sont : la marge commerciale (uniquement pour les activités de négoce), la production de l’exercice, la valeur ajoutée produite, l’excédent brut d’exploitation (EBE) ou insuffisance brute d’exploitation (IBE), le résultat d'exploitation, le résultat courant avant impôt, le résultat exceptionnel, le résultat de l'exercice.

 

Produits (+)

Charges (-)

SIG

Ventes de marchandises

Coût d’achat des marchandises vendues

Marge commerciale

Production vendue

Production stockée

Production immobilisée

Production déstockée

Production de l’exercice

Marge commerciale

Production de l’exercice

Autres achats et charges externes

Valeur Ajoutée

Valeur ajoutée

Subvention d’exploitation

Impôts et taxes

Charges de personnel

EBE ou IBE

EBE

Reprise sur charges d’exploitation

Autres produits d’exploitation

IBE

Dotations

Charges d’exploitations

Résultat d’exploitation

Résultat d’exploitation (+)

Produits financiers

Résultat d’exploitation (-)

Charges financières

Résultat courant avant impôts

Produits exceptionnels

Charges exceptionnelles

Résultat exceptionnel

Résultat courant avant impôts (+)

Résultat exceptionnel (+)

Résultat courant avant impôts (-)

Résultat exceptionnel (-)

Participation des salariés

Impôts sur les bénéfices

Résultat de l’exercice (résultat net)

Produit de cession d’éléments d’actifs

Valeur comptable des éléments d’actifs cédés

Plus ou moins value sur cession


 

 

Tableau de financement

Le tableau de financement est un document établi sur un ou plusieurs exercices comptables. Il fait état des ressources générées et des emplois qu’il en a été fait.

Il ne faut pas confondre tableau de financement et plan de financement.

 

Plan de financement

Le plan de financement n’est pas une obligation pour toutes les entreprises. Il s’agit d’un document prévisionnel pour un projet donné ou pour l’exercice comptable futur visant à déterminer les dépenses à prévoir et la manière dont l’entreprise compte financer ces dépenses.

 

Tableau de bord de gestion

Le tableau de bord est un outil de gestion indispensable pour les entreprises. Il permet de connaitre en temps et en heure les résultats et la situation de l’entreprise. Il est surtout un outil indispensable de pilotage et d’aide à la décision : il permet d’anticiper, de corriger ou de conforter une décision. Le tableau de bord permet le suivi de la performance de l’entreprise grâce à de nombreux indicateurs. Ces indicateurs peuvent être économiques (Chiffre d’affaires, marge commerciale,…), humains ou bien encore physiques.

Le tableau de bord permet de mesurer l’écart entre les données prévues et les données réelles.