Archives par auteurs : Soulinda

Responsable de plateau en centre d’appels F/H

Dans le cadre de notre développement, nous recherchons un responsable de plateau.

Directement rattaché au PDG de la structure, le responsable de plateau organise la production des activités, pilote la performance et manage son équipe.

Il répartit son temps entre :

  • Le management de son équipe et l’organisation de la production
  • Assure le suivi et la montée en compétence des salariés sédentaires
  • L’intégration et le Coaching après formation des nouveaux salariés
  • Accompagne quotidiennement son équipe et contrôle leurs actions pour garantir l’atteinte des objectifs commerciaux et améliorer la qualité.
  • Analyse les résultats et adapte les actions correctives, le cas échéant.
  • Assure le suivi des grands comptes.
  • Gère les procédures qualité et gestion des incidents clients
  • Devra être force de proposition pour optimiser des performances et des résultats du plateau.

Votre profil

Issu(e) d’une formation supérieure Bac +3, justifiant d’une expérience probante de 3 ans minimum sur une fonction similaire au sein d’un centre d’appels (appels entrants et sortants).

Reconnu(e) pour vos qualités managériales (exemplarité, sens de l’équité, leadership) et doté (e) d’un tempérament commercial vous faites preuve de pédagogie, d’autonomie, et de proactivité.

Dynamique, rigoureux (se) et doté(e) d’un excellent esprit d’équipe, vous aurez à cœur de faire progresser vos équipes au quotidien et à fédérer autour d’un objectif commun.

Vous êtes sensible à la communication relationnelle et vous avez le sens de la satisfaction client, vous êtes fédérateur et avez l’envie de résultat.

Qualités personnelles et compétences demandées

 

  • Expérience et aptitude au Management d’équipe, idéalement dans le web
  • Sens aigu du service client dans un environnement plateau
  • Leadership
  • Autonomie et esprit d’équipe
  • Rigueur et organisation
  • Discrétion

 

Informations complémentaires :

Contrat : CDI à temps complet

Rémunération : fixe (négociable selon expérience) + primes mensuelles sur objectifs

Si vous êtes intéressés, merci de nous contacter à l’adresse suivante : rh.prestalia@gmail.com

La décennale est une assurance qui s’adresse à ceux qui exercent un métier qui engage des risques de désordres. Ces désordres peuvent être causés par des malfaçons. En plus précis, sont obligés d’y souscrire les entrepreneurs œuvrant dans la conception de matériel ou de matériaux destinés à la fabrication ou l’équipement, la promotion immobilière, l’architecture et surtout les entreprises de construction.

Assurance décennale : obligation ou nécessité ?

Elle est obligatoire pour toute entreprise de construction intervenant en France. Elle sous-entend que si vous avez créé votre entreprise dans ce domaine, c’est que vous êtes compétent en la matière. Vous êtes alors tenu d’assumer la responsabilité de tous vos travaux pour une durée de 10 ans après leur réception. Il est à noter que les sous-traitants ne sont pas concernés mais sont conseillés de le faire.

En général, une entreprise nouvellement créée sous-traite. Si c’est le cas, elle est responsable envers son donneur d’ordre et aussi du maître d’ouvrage. Elle a donc intérêt à souscrire à une assurance décennale. D’ailleurs, dans la plupart des cas, c’est la seule alternative à être assurée.

Repérer où souscrire au moment de la création d’entreprise

Voici quelques détails à vérifier avant de fixer son choix sur un assureur :

-          les risques que peut couvrir l’assurance ;

-          le montant pour chaque couverture ;

-          les garanties optionnelles ;

-          la valeur des franchises ;

-          les exclusions.

En détaillé, l’assurance de responsabilité décennale peut payer les réparations auxquelles l’entreprise est engagée si cela est réclamé par le client et que les désordres sont d’un certain degré de gravité. Ces désordres sont déclarés graves et peuvent être couverts s’ils compromettent la robustesse de la construction, si les éléments d’équipement en rapport avec la structure du bâtiment sont défectueux, ou si l’ouvrage ne peut pas assurer le rôle qui lui est destiné. Sont concernés les dommages matériels sans distinction des causes, du moment où ils résultent de vices cachés lors de la réception et qui sont par la suite déclarés dans les dix années qui suivent cette réception.

Il est important de s’assurer que les valeurs des garanties sont bien adéquates aux risques que vous courez, et selon l’envergure de votre chantier. Sachez que la loi ne restreint en aucune manière le montant des garanties. Autrement dit, la compagnie d’assurance doit régler la totalité des travaux de réparation de l’ouvrage affecté du désordre. Elle a toutefois le droit de prévoir un seuil plafond quant au coût de votre chantier, selon son envergure.

La franchise est systématique dans la garantie décennale. La partie de risque indiquée par la franchise n’est pas assurée. Le paiement de cette portion d’indemnité dont la valeur a été fixée par contrat sera donc à la charge de l’entrepreneur. Il est interdit d’opposer cette franchise au propriétaire de l’ouvrage. D’ailleurs, l’assureur de l’entreprise indemnisera la victime sans déduire aucune franchise et il demandera à cette dernière de la lui rembourser.

Créateurs d’entreprise, une fois le choix de votre assureur fixé, vous avez à souscrire un contrat d’assurance décennale et de responsabilité civile avant d’ouvrir votre premier chantier.

Fondée en l’an 2000, AdWords est une régie publicitaire de Google qui permet l’achat de trafic Internet. Le nom comprend le suffixe « Ad » du mot anglais « advertising » qui signifie publicité et « Words » qui se traduit littéralement par mots. Ainsi, les mots clés AdWords sont des mots qui vendent.

L’importance des mots clés

L’usage de ces mots ou expressions dans vos contenus web, s’ils correspondent aux termes que les internautes recherchent, augmente la visibilité de vos annonces, articles, biens ou services… bref tout ce que vous publiez, grâce à la fréquence des clics.

S’ils sont de qualité, pertinents et conformes à votre activité, ils seront d’une haute utilité à votre campagne publicitaire : ils vous aideront à cibler votre clientèle préférée au moment que vous aurez choisi.

Comment reconnaître les bons mots clés ? C’est là qu’AdWords intervient. Vous pouvez même les acheter si vous voulez un meilleur résultat.

L’achat de mots clés AdWords pour un site

Prenons l’exemple d’un site immobilier pour expliquer comment faire l’achat des mots clés. Si vous voulez que votre site reçoive des visites qualifiées en un temps record, recourez au référencement payant ou aux liens commerciaux. La première étape est d’ouvrir un compte AdWords. Faites-le avant toute diffusion de vos annonces. C’est gratuit.

La création d’une campagne Adwords pour votre site immobilier est la deuxième étape où vous remplirez un formulaire qui vous demandera de remplir votre situation géographique, le seuil plafond que vous aurez fixé pour votre enchère relative à un mot clé sur l’immobilier, et enfin votre budget journalier.

C’est seulement à la troisième étape que vous allez rédiger l’annonce pour votre site immobilier. Il faut qu’elle soit percutante, qu’elle incite à l’action comme se rendre à votre page web par exemple. Donnez-lui donc un titre accrocheur. Vient ensuite la rédaction sur deux lignes de la description, sans oublier l’url vers laquelle vous désirez rediriger le lecteur.

La rédaction ainsi faite, la quatrième étape consiste à choisir les mots clés AdWords. Rentrez ceux liés à l’immobilier et correspondant à votre situation géographique dans le générateur de mots clés qui est à votre disposition, puis appuyez sur « recherche ». Google vous donnera alors le coût par clic (CPC) ou tarif moyen d’un clic pour vos mots clés. C’est de cette manière que vous vous apercevrez que les mots-clés trop génériques sont moins intéressants. C’est aussi de cette manière que vous parviendrez à ne faire apparaître votre annonce qu’à un public ciblé. Il vous est même possible d’exclure des mots clés. Ainsi, vous maîtriserez parfaitement le budget de votre campagne AdWords.

L’exécution de ces étapes vous permettra de publier votre annonce à liens sponsorisés pour votre site immobilier. Attendez-vous à recevoir dans les minutes qui suivent vos premiers clients.

Résultats attendus

-          Vous avez pu créer une campagne publicitaire de recherches personnalisées à partir des mots clés Adwords rattachés à votre activité.

-          Votre site web apparaît en premier sur Google.

-          En recourant à Google Adwords, vous garantissez votre renommée internationale aussi bien que locale.

Comptabilité SCI

 

Comptabilité SCI

La tenue de la comptabilité dans une SCI (Société Civile Immobilière) est simple à mettre en œuvre de part son activité. La SCI est utilisée, en général, pour la constitution d’un patrimoine immobilier.

Le chef d’entreprise qui veut faire l’acquisition d’un local pour les besoins de son activité professionnelle peut constituer une SCI afin d’acheter celui-ci. Une fois propriétaire de la SCI, il pourra établir un bail de location entre la SCI et son entreprise afin que celle-ci puisse rembourser les mensualités du crédit contracté.

 

Choix fiscalité de la SCI

Impôt sur le revenu : Les loyers perçus rentrent dans le calcul des impôts du foyer fiscal

Impôt sur les sociétés : la SCI déclare à l’administration fiscale le résultat en fin d’année fiscale de la SCI et les dividendes éventuellement versés aux actionnaires de la SCI.

Le choix de la fiscalité à une conséquence sur la tenue de la comptabilité de la SCI. Soit, le choix se porte sur l’impôt sur le revenu et dans ce cas de figure les textes ne précisent pas quelle démarche à adopter. Comptabilité commerciale ou comptabilité de caisse pour la SCI, c’est un arbitrage à faire selon l’activité réelle de celle-ci.

Dans le cas d’une SCI dormante, après cession d’un immeuble, le bon  sens, voudra que la comptabilité pour la SCI ne soit pas nécessaire. Un journal des recettes et dépenses est suffisant.

 

Prix Comptabilité SCI

Dans le cas contraire, il est plus simple d’externaliser la tenue la comptabilité de la SCI à un cabinet comptable, pour plusieurs raisons.

1° le prix de la comptabilité de la SCI (Société Civile Immobilière) n’est pas exorbitant. Comptez entre 500 et 1500 euros pour la constitution de la SCI. Si vous avez besoin d’un accompagnement pour la mise en place de votre business plan, il vous faudra compter sur un surcoût de 80 à 150 euros de l’heure.

Le coût pour la tenue de la comptabilité d’une SCI démarre à 50 euros par mois pour ce type d’activité patrimoniale. Si vous souhaitez comparez les cabinets comptables de votre région vous pouvez comparez et obtenir 3 devis d’expert-comptable

2°La tenue de la comptabilité d’une SCI par un expert-comptable est une assurance vis à vis de l’Administration fiscale de jouer la transparence, mais aussi en cas de cession.

3° gain de temps vis à vis de process parfaitement maîtrisés lorsque  la tenue de la comptabilité de la SCI (Société Civile Immobilière) est réalisée chez le comptable.

 

 

 

 

La prospection téléphonique est un moyen rapide et efficace qui permet d’alimenter son carnet de rendez-vous semaine après semaine. Mais il s’agit d’une technique qui nécessite d’être maitrisé si l’on veut qu’elle porte ses fruits. En effet, la prospection téléphonique est un travail long et nécessite parfois d’avancer par des voies détournées. L’une des principales clés est de pouvoir s’adapter instantanément à la situation du prospect. Il est impératif de savoir écouter et surtout de prendre des notes car celles-ci seront essentielles afin de cerner les attentes du client potentiel. Le commercial sédentaire, principal acteur de la prospection téléphonique, doit passer en moyenne 8 appels pour joindre un prospect au téléphone.

L’utilisation de la prospection

La prospection téléphonique peut notamment servir à la qualification de contacts, c’est-à-dire la validation de leurs coordonnées et de leur projet. C’est ainsi que fonctionne www.fizeo.fr, afin de qualifier les leads des personnes se montrant intéressés pour recevoir des devis dans l’un des nombreux domaines géré par le site. Les utilisateurs ont donc montré un intérêt sur le site en répondant à un mini-questionnaire, permettant à l’équipe du site de transformer le lead en prospect grâce à un appel téléphonique.

On peut distinguer plusieurs types de prospection en fonction de ses clients :

  1. La prospection en BtoB, correspond à une démarche entre deux entreprises. Dans ce cas, la démarche de fidélisation est importante puisque les montants en jeux sont assez importants. La conquête d’un client en est d’autant plus compliqué puisque les tarifs et les conditions d’achats font l’objet de négociation entre les parties.
  2. La prospection en BtoC, correspond à une démarche entre l’entreprise vendeuse et un particulier. L’objectif sera dans ce cas de transformer le lead en un acte d’achat. Pour ce faire, l’entreprise émettrice des appels sortants doit disposer d’un fichier de contacts qualifiés. Ceci permet de personnaliser l’échange avec le prospect afin d’augmenter les chances de réussir la démarche.

De manière générale, la prospection téléphonique nécessite de maîtriser certains éléments tels que la préparation de l’entretien, l’accroche, la découverte des besoins, l’argumentation, la recherche de signaux d’achat et le traitement des objections. Un nouveau service Touch&Lead  peut s’en occuper pour vous.

La génération de leads est un ensemble d’actions permettant d’approvisionner régulièrement une force de vente interne ou externe en prospects suffisamment qualifiés et chaud. Il s’agit donc de toutes les étapes situées entre la prospection et l’action de vente. Parmi les principales actions permettant de créer des contacts commerciaux, on retrouve :

  • la participation aux salons, foires etc.
  • la prospection téléphonique
  • le référencement SEO/SEM
  • les livres blancs ou formulaires
  • l’emailing, publipostage, bus mailing etc.

Dans l’objectif de transformer le lead en chiffre d’affaires pour l’entreprise, il est essentiel que les leads générés soient de qualités. Concrètement, un lead est donc une piste commerciale, un client potentiel.

Le lead, un marché en expansion

Aujourd’hui, la génération de lead dispose d’un avenir radieux, puisqu’en 2013, 12,3 millions de leads avaient été acquis par les entreprises, un volume qui est en très forte croissance et représente donc un enjeu majeur en B to B comme en B to C. Les deux secteurs les plus représentés sur le marché sont le secteur immobilier / travaux / habitat / services et le secteur finance / assurance / gestion.

Une expertise nécessitant un accompagnement

La génération de lead concerne surtout les entreprises ayant une activité digitale. Aujourd’hui, des sites comme Touch & Lead propose des solutions d’accompagnement afin d’optimiser sa productivité commerciale. La gestion des leads est donc un secteur pointu qui nécessite une forte expertise que pourra vous apporter l’équipe de consultants de Touch & Lead.

De la prise de contact à l’opportunité commerciale en passant par la qualification du lead, le cycle de vie du lead nécessite d’être soigné et suivi avec attention afin de maximiser ses chances d’être converti en client. Faire appel à la génération de leads permet de maitriser ses coûts, de procéder à un ciblage précis, et d’obtenir un excellent rapport qualité-prix. Une bonne gestion de lead aura donc un impact direct sur la croissance de son chiffre d’affaires.

A savoir :

Il existe de nombreux acteurs sur le marché qui commercialisent des leads, comme par exemple fizeo.fr qui est une plateforme d’intermédiation entre demandeurs et professionnels spécialisés.

La téléphonie sur IP (Internet Protocol) est un mode de communication qui utilise le protocole de télécommunications crée pour internet. Il s’agit d’une numérisation de la voix, qui est ensuite transmise comme les autres données. Elle peut utiliser des réseaux privés ou d’Internet, filaire ou non, pour établir des communications téléphoniques.

A l’heure du développement croissant d’Internet, la téléphonie reste un outil indispensable de communication pour toutes les sociétés. La téléphonie sur IP connaît une énorme progression depuis quelques années, car la qualité des échanges via cet outil est équivalente à celle du réseau classique (RTC). De plus, elle permet de mettre en place des applications pour optimiser la communication téléphonique de l’entreprise.

La téléphonie sur IP permet de mettre en place un protocole unique pour gérer la téléphonie et l’informatique, faisant par conséquent baisser le coût de revient des appels émis par l’entreprise. En effet, utiliser Internet coûte moins cher pour passer des appels. Elle permet d’augmenter le nombre de services en standard, comme la traçabilité des communications (une base de données enregistre les informations des appels entrants et sortants), la messagerie unifiée (tous les messages téléphoniques sont centralisés sur une messagerie électronique), la possibilité d’utiliser les téléphones portables sur le réseau de téléphone intrinsèque à l’entreprise, et la gestion facilitée du serveur vocal par un logiciel dédié.

De plus en plus de sociétés proposent aujourd’hui la mise en place de ce système, le site internet www.fizeo.fr vous permet d’entrer en contact avec les professionnels agrées proposant le système de téléphone IP le mieux adapté à vos besoins.

Avant de se lancer il est important de se renseigner sur les bonnes pratiques recommandées par l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Informations (ANSSI). En effet, qui dit parc informatique dernier cri, dit aussi risques de piratage, d’espionnage industriel et d’autres désagréments liés à une activité très informatisée. Vous trouverez sur le site internet ANSSI toutes les précautions à prendre pour installer un système de téléphonie IP dans votre structure avec un minimum de risques.

En adoptant ce système de téléphonie, vous ferez non seulement baisser le prix de vos communications, mais vous optimiserez aussi fortement votre force de contact en diversifiant les services proposés par vos centres d’appels. Vous garderez les atouts de la téléphonie classique (contact direct, efficacité, relationnel) en les combinant à l’énorme potentiel de l’informatique, plus rapide, plus souple et plus productif.

L’assurance construction dommage ouvrage aussi appelée assurance responsabilité civile décennale dégage plusieurs interrogations : Est-ce obligatoire ? À quoi ça sert ? Quand souscrire ? A quel moment prend-elle effet ? A quel moment s’expire-t-elle ?

Toute personne construisant (ou faisant construire) sa maison ou fait (ou fait faire) de gros travaux d’extension, de rénovation a pour obligation de souscrire une assurance « dommages-ouvrages ». C’est une assurance permettant d’obtenir une réparation de certains dommages de construction de l’habitation.

Attention, ne pas confondre l’assurance dommage ouvrage et l’assurance décennale. L’assurance dommage ouvrage est souscrite par le Maitre d’Ouvrage (ou le propriétaire si les travaux sont réalisés par lui-même) et l’assurance décennale par les entreprises qui ont l’obligation de garantir leurs ouvrages pendant 10ans.

Pour continuer sur l’assurance dommage ouvrage, quand devons-nous souscrire et quand prend-elle effet ? Il faut souscrire avant l’ouverture du chantier. Elle prend effet à l’expiration de la garantie de parfait achèvement (d’une durée d’un an, cette garantie impose au constructeur de régler tout problème lié à la construction pendant 1 an à date de réception des travaux). L’assurance dommage ouvrage prend donc effet à partir de la 2ième année.

L’assurance dommage ouvrage a la même durée de vie que l’assurance décennale. Elle prend donc en charge 9ans de garantie à la suite de la garantie de parfait achèvement.

Construire sa maison n’est pas une mince affaire et nécessite des garanties. Les garanties décennales et de parfait achèvement sont à la charge des constructeurs et des intervenant dans votre construction. L’assurance dommage ouvrage est à la charge des propriétaires et est obligatoire. Faites dès à présent votre demande de devis sur notre site www.fizeo.fr

Se lancer dans une construction de maison n’est pas toujours facile : le choix du terrain, le choix des matériaux, le choix des artisans… Il faut faire attention.

Après avoir finalisé les grandes lignes de votre projet, il est important de suivre la construction de votre maison tout au long du chantier. N’hésitez pas à visiter votre future habitation ! En vous rendant sur place, vous vous assurerez de la conformité des travaux, veillerez aux anomalies et permettrez ainsi d’être plus réactif sur la correction du problème.

Comprendre comment construire une maison :

Le piquetage : Etablir précisément les limites du terrain à l’aide de piquets ou de repères. L’accompagnement d’un géomètre est parfois nécessaire.

Le terrassement : Préparation du terrain à la construction.

Le drainage : Il s’agit d’évacuer l’eau du sol, c’est une opération d’assainissement afin de prévenir tous risques d’infiltration, d’humidité et de condensation.

Les fondations : C’est la base de votre future maison, une répartition des poids sur le sol pour éviter tout affaissement.

Le soubassement : Reposant sur les fondations, il sert de base de support aux parties supérieures de la construction.

Le dallage : Action de revêtir le sol avec des dalles qui peuvent être béton, pierre ou marbre.

Les murs, portes et fenêtres : Rôle primordiale du maçon pour cette partie. En charge des gros œuvres, c’est lui qui va installer les menuiseries extérieures et également les menuiseries intérieures en faisant attention aux murs porteurs.

La charpente et la couverture : Ici interviennent ensuite le couvreur et le charpentier. Ce dernier aura construit en amont la charpente sur plan et le couvreur pourra ainsi ensuite y poser les tuiles, ardoises… Et les gouttières !

La mise hors d’eau et hors d’air : La maison a des fenêtres/baies extérieures installés et achevés, les travaux de couvertures et d’étanchéités également. Votre maison est mise hors d’eau et hors d’air.

Le revêtement extérieur : Faites-vous plaisir, Crépi, bois, pierre… Soyez toutefois attentif aux réglementations de votre commune et de prendre en considération vos contraintes d’isolation.

L’isolation : Isolation par l’intérieur, isolation par l’extérieur, isolation répartie, isolation de vos parois vitrées, tout est possible. A vous de choisir.

Le cloisonnement : Maintenant vient le temps de poser vos cloisons intérieures. L’isolation phonique et acoustique qui doit réduire la propagation des nuisances sonores est obligatoire depuis l’arrêté du 30 Juin 1999 afin de lutter contre les nuisances extérieures.

Les équipements et revêtements intérieurs : Vous pouvez désormais poser les différents revêtements des sols et des murs. Peintre et carreleur interviennent selon vos envies à l’intérieur (tapisseries, carrelage…) comme à l’extérieur (peinture, décoration murale…). Le plombier-chauffagiste intervient dans la construction de votre maison pour les canalisations d’eau et de gaz, installe le chauffe-eau, les radiateurs. L’électricien finalise l’installation d’un réseau électrique respectant des normes de sécurité.

Les finitions : A vôtre tour d’intervenir, les dernières retouches aux peintures, l’aménagement de votre jardin, la création d’une terrasse extérieure, la mise en place d’un système d’éclairage extérieur…

Notre site www.fizeo.fr vous permet d’avoir des devis comparatifs sur chaque métier : terrassement, dallage, menuiseries, isolation, chauffage… Ou alors une solution complète en construction de maison.