Archives par tags : Astuces

Vous avez une vieille baignoire émaillée ou en fonte émaillée et vous souhaitez lui donner un nouvel éclat, quelques étapes doivent être respectées…

 

1/ Réparer les fissures

Même si votre baignoire est en parfait état d’utilisation, l’émail peut avoir subi des éclats qu’il faut réparer avant de peindre.

Vous appliquerez minutieusement une peinture à émail à froid avec un petit pinceau. Pour un résultat réussi, la peinture à émail ne doit surtout pas couler.

Il existe également des résines époxydiques épaisses qui permettent de teindre  et combler les éventuelles fissures en même temps.

 

 

2/ Nettoyer la surface à peindre

Passez ensuite à la partie à repeindre, après avoir pris soin d’enlever le joint d’étanchéité.

Brossez la surface externe de votre baignoire jusqu’à obtenir des parois lisses sur lesquelles la peinture pourra adhérer parfaitement.

Dépoussiérez bien avant de commencer à peindre.

 

 

3/ Appliquer la sous-couche

Appliquer la sous-couche pour métaux non-ferreux : il s’agit d’une sous-couche spéciale pour l’émail, la fonte et la céramique, que vous trouverez dans tous les magasins de bricolage.

Le temps de séchage dépend des marques et types de peintures.

 

 

4/ Peindre

Utilisez un pinceau plat pour appliquer votre peinture. Peinture glycéro ou peinture acrylique conviennent toutes les deux.

Il est possible de repeindre entièrement la baignoire en fonte à l’intérieur ou à l’extérieur avec la même peinture.

 

 

Votre nouvelle baignoire est prête à l’emploi !

Voici quelques astuces inoffensives pour l’environnement et qui vous seront utiles au jardin:

 

Désherber:

Rien de plus simple que de verser de l’eau bouillante sur vos mauvaises herbes ou bien l’eau de cuisson des pommes de terre. L’eau bouillante à laquelle vous aurez ajouté du gros sel est aussi très efficace.

 

Engrais naturels:

La liste est variée : cendres de la cheminée, du poêle ou du barbecue, feuilles de thé, marc de café ou eau de cuisson des œufs durs ou des légumes.

 

Lutter contre les pucerons :

Il vous suffit de saupoudrer les pucerons de talc, fuite garantie ! Les coccinelles sont également très friandes de pucerons.

Vous pouvez aussi concocter un mélange de savon noir et d’eau à pulvériser sur les plantes.

 

Faire disparaître les limaces :

Diluer de la poudre de nématodes dans l’eau et vaporiser cette préparation.

 

Et les fourmis :

Versez du marc de café à l’endroit ou elles se trouvent ou sur leur passage, efficacité garantie !

 

Rosiers :

Pour des roses éclatantes, il vous suffit d’enterrer au pied de votre rosier une peau de banane, qui va apporter magnésium, azote et fer en se décomposant.

 

Anti-moustiques :

Les plants de tomates sont un répulsif naturel. Placez sur le bord de vos fenêtre des pots de géranium, ou dans la maison disposez des oranges piquées de clous de girofle.

1- Le premier réflexe à  adopter pour économiser l’eau est de maintenir le robinet fermé quand vous brossez vos dents ou lavez la vaisselle…

2- Utilisez des petits équipements pour faire des économies, comme les économiseurs d’eau. Placés sur les robinets, ils réduisent le débit tout en gardant la même pression d’eau. Avec ce système, vous économiserez plus de 50 % d’eau…

3- Équipez-vous d’un robinet de douche thermostatique : un robinet de douche classique entraîne la perte de grandes quantités d’eau, remplacez-le par ce système, vous ferez de grosses économies… Celui qui remplacera un bain quotidien par une douche de 10 minutes peut ainsi économiser presque 20 m3 d’eau en un an.
4- Un réducteur de débit peut aussi être placé sur le pommeau classique de votre douche. Ce dispositif permet une économie d’eau de 50 %.

5- 15 litres d’eau sont évacués dans la chasse d’eau chaque jour… Grâce un dispositif à double commande qui se fixe sur la chasse d’eau, vous pouvez choisir de libérer 3 ou 6 litres.

6- Pour l’électroménager (lave-linge et lave-vaisselle), regardez bien si l’étiquette “énergie” figure sur l’appareil, elle vous indiquera sa consommation moyenne. Faites tourner le lave linge et le lave vaisselle uniquement lorsqu’ils sont pleins ou alors utilisez la fonction “demi-charge” si elle existe sur votre appareil. Consommation du lave-linge : de 70 à 120 litres par lessive (40 à 90 litres pour les plus récents); pour le lave-vaisselle : de 25 à 40 litres par lavage (20 à 25 litres pour les plus récents).
7- Si vous avez un jardin, réutilisez l’eau de pluie pour l’arrosage en la collectant dans un bidon ou une cuve (ou installer un récupérateur d’eau de pluie à la gouttière). Investissez dans un système de micro-arrosage goutte à goutte basse pression qui, par le biais de tuyaux en plastique très fins, laisse s’écouler une infime quantité d’eau régulièrement à la base des plantes.
8- Pour l’arrosage des plantes, préférez le soir, car la nuit favorise le maintien de l’humidité des sols.

9- Le calcaire est l’ennemi des canalisations : vérifiez la tuyauterie car en cas de fuite au robinet, vous pouvez perdre jusqu’à 100 litres d’eau par jour !

10- Quand vous faites la vaisselle à la main, utilisez les deux bacs d’eau : l’un pour le rinçage, l’autre pour le lavage.

Pour vendre un bien immobilier, il ne suffit pas de savoir négocier. Certaines astuces permettent de convaincre plus vite les acheteurs potentiels. Elles consistent à mettre en valeur autant que possible le logement à vendre.

 

Nous avions écrit un article sur le home staging, qui consiste à mettre en scène votre logement, en dépersonnalisant, désencombrant les pièces afin de créer un coup de cœur chez l’acheteur potentiel. Le simple fait de repeindre les murs en blanc permet d’obtenir une impression d’espace et de luminosité.

 

Vous donnerez une plus value à votre bien si vous effectuez quelques travaux. Les remises aux normes permettent de vendre un bien immobilier au meilleur prix. Depuis la loi Carrez de 1996 les logements doivent faire l’objet d’un contrôle technique avant d’être vendu. Celui ci a pour but de déterminer la présence éventuelle de plomb, d’amiante, de termite, la conformité des installations électriques ou de gaz. Il a pour objectif aussi de réaliser un diagnostic énergétique du bien.

Un bon DPE est synonyme d’économies et de confort, et de plus en plus de personnes sont sensibles à cet argument. L’idéal est d’atteindre les classes a à D.

 

Moderniser salle de bains et cuisine sont des solutions intéressantes : il suffit parfois pour donner un coup d’éclat à une pièce de changer les façades de tiroirs et les portes des meubles de cuisine. Les travaux de rénovation d’une salle de bains sont plus onéreux.

 

Selon les régions, la construction d’une piscine peut faire grimper la valeur du bien jusqu’à 20%. Veillez également à ne pas négliger le jardin : un gazon tondu, pas de feuilles mortes ni de mauvaises herbes.

 

 

En revanche, n’oubliez pas de faire vos comptes afin que vos dépenses soient bien rentabilisées.

Vous trouverez dans cet article quelques astuces précieuses pour résoudre tous vos petits problèmes de sol.

 

Lames de parquet qui grincent

Le bois n’aime pas trop les atmosphères chaudes et sèches. Vérifiez que les clous sont tous parfaitement enfoncés, puis saupoudrez les lames bruyantes de talc que vous ferez pénétrer avec une brosse souple.
Si le bruit persiste, clouez la lame récalcitrante dans un des angles avec de longs clous sans tête.

Marches en bois de votre escalier bruyantes
En vous aidant d’un tournevis plat ou d’un ciseau à bois, soulevez légèrement la contremarche et glissez dans l’interstice un petit morceau de carton recouvert de colle à bois. Recommencez jusqu’à ce que la marche ne grince plus.
Si cela ne suffit pas, collez, sous l’escalier, dans l’angle de la marche et de la contremarche, un morceau de bois triangulaire. Renforcez le collage avec des vis.

Carrelage vieillissant 

Pour raviver le rouge des tommettes anciennes, utilisez, après les avoir dépoussiérées et lavées au savon noir liquide, de la cire incolore, que vous passerez au pinceau. Après 24 heures de séchage sans entrer dans la pièce, passez une couche de cire tiède additionnée de pigment rouge. Laissez sécher quelques heures avant de lustrer au chiffon de laine.
Pour un entretien ultérieur simplifié, passez un imperméabilisant de surface ou produit hydrofuge qui laisse respirer la terre cuite toute en la protégeant des taches d’eau.

Fabriquez un nettoyant maison en mélangeant, dans une bouteille ou un bidon, 25 g de bicarbonate de soude, 10 cl d’ammoniaque et 5 cl de vinaigre blanc avec 1,5 l d’eau chaude. Remuez vigoureusement et utilisez sur les carrelages clairs avant de rincer à l’eau chaude.

Versez sur les joints noircis du jus de citron. Si, après lavage, ils ne sont pas encore très nets, frottez-les avec une brosse de chiendent ou avec une vieille brosse à dents.

Effacez les taches de rouille en les couvrant de blanc d’Espagne. Après une nuit, aspirez… La rouille devrait avoir disparu.

 

Voilà vos sols pimpants et comme neufs !

Marbre

Pour l’entretien régulier du marbre, de l’eau savonneuse additionnée d’un peu d’eau de javel suffit. Le savon de Marseille convient également.
Si le marbre est très encrassé, préparez un mélange de 25g de chlorure de chaux, 1/2 litre d’eau et du blanc d’Espagne. Étalez la pâte ainsi obtenue et laissez agir une heure.
De temps en temps, rénovez le polissage en ponçant doucement le marbre à l’aide d’un abrasif à grains fins et rincez à l’eau claire.
Le marbre tache facilement en raison de sa nature poreuse. Pour enlever une tache, frottez la grâce à un morceau de coton imbibé de jus de citron, d’eau oxygénée ou d’eau de javel.
Si la tache est grasse, préférez de l’acétone. Laissez agir quelques heures puis rincez.
Passez ensuite un peu de cire incolore, laissez sécher et lustrez à l’aide d’un chiffon doux.

Enfin pour la touche finale, appliquez une couche de cire incolore, laissez sécher quelques heures puis lustrez grâce à un chiffon doux.

 

 

Inox

Contre les taches blanches, passez un tampon de laine imbibé de jus de citron ou de vinaigre.
Contre les taches de calcaire, passez un linge imbibé d’eau chaude et de vinaigre blanc.
Enfin pensez à la pierre d’argile aussi appelée pierre d’argent. Naturelle et écologique, elle est efficace contre les taches de graisses et de calcaire…et peut s’utiliser également sur d’autres surfaces. Pour faire briller l’inox, vous pouvez passer un chiffon doux imbibé de quelques gouttes d’huile de citron ou d’amande douce.

L’argenterie

Au quotidien tout d’abord, assurez vous de séparer l’argent de l’acier dans le lave-vaisselle, ce dernier pouvant noircir l’argent s’il se trouve à proximité. Nettoyez régulièrement votre argenterie à l’aide d’un chiffon imprégné d’anti–oxydant ou tout simplement avec de l’eau savonneuse. Pour faire briller, passez un coup de peau de chamois.
Enfin, pensez à réargenter vos objets de temps à autre. Pour ceux n’ayant pas de contact alimentaire, appliquez leur une préparation à base de nitrate d’argent. Si l’argenterie est tachée par de l’œuf, trempez la quelques instants dans l’eau de cuisson de pommes de terre épluchées. Frottez, rincez, puis essuyez.
Pour les taches de vinaigre, frottez l’argenterie à l’aide d’un chiffon imbibé d’ammoniaque.
Contre les taches noires, baignez quelques minutes vos objets en argent dans du vinaigre chaud.
A noter, le savon de Marseille est également efficace pour nettoyer l’argenterie.

Souvent laissé pour compte en termes de décoration et d’aménagement, le couloir représente pourtant un espace non négligeable pour ranger et organiser son appartement ou sa maison. Sa forme tout en longueur et sa largeur étroite méritent tout de même une disposition spécifique des meubles et accessoires, afin d’optimiser l’espace de rangement sans entraver la circulation.  

 

Choisir des meubles adaptés

 

Une règle d’or est à respecter pour aménager votre couloir : opter pour des meubles très larges et peu profonds. Console, bibliothèque, banc ou meubles à chaussures devront donc impérativement respecter cette disposition afin de laisser l’espace libre nécessaire à la circulation. Pensez également à ne pas surcharger la surface de votre couloir, ce qui aurait pour effet de le rendre encore plus étroit visuellement. On dispose donc un ou deux meubles maximum que l’on choisit « multifonctions ». Le banc pour ôter ses souliers cache un coffre de rangement, la bibliothèque fait office de console pour poser ses clefs et son courrier, etc.
Utiliser l’espace de façon astucieuse

 

L’espace du couloir peut revêtir différentes fonctionnalités. Agrémenté d’étagères, il devient un espace déco ou une bibliothèque ; une penderie ou des patères le transforment en dressing, une console avec un miroir placé au dessus permettent de se réajuster avant de sortir… A vous de trouver l’idée et l’aménagement déco qui conviennent le mieux à votre intérieur !

 

Donnez de la perspective

 

Donnez à votre couloir de l’espace et de la profondeur en le peignant astucieusement. Pour cela, « cassez » horizontalement votre mur, à 1 m / 1m50 du sol, et optez pour deux couleurs, l’une pour la partie supérieure (la plus claire), l’autre pour l’inférieure (plus foncée). Choisissez plutôt des teintes mates, éventuellement satinées.

Vous pouvez aussi disposer des cadres ou miroirs de tailles différentes tout au long du couloir, à environ 1m50 de hauteur. Cela donnera une sensation d’espace grâce à la perspective.

Les beaux jours arrivent et vous rêvez d’un moelleux tapis de verdure. Cela nécessite quelques soins à effectuer avant d’y parvenir.

Tondre : le gazon est bon à tondre lorsqu’il fait 10 à 15 cm de haut. Réglez la tondeuse en position haute pour ne pas coucher les jeunes brins d’herbe encore très fragiles. En tondant régulièrement votre gazon, il deviendra plus dense et plus homogène car cela stimule la croissance des touffes en épaisseur.

Arroser son gazon : les graminées du gazon développent un système racinaire fin et fibreux qui représente 70 % de la masse totale de la plante. Arrosez votre pelouse en pluie fine afin que l’eau s’infiltre jusqu’à 10 cm de profondeur et profite à l’ensemble des racines. Après une utilisation intensive de votre pelouse (pique-nique, partie de ballon…), arrosez systématiquement.

Fertiliser : la pelouse, en raison de sa densité et de sa rapidité de croissance, puise beaucoup de nutriments dans le sol. Une fertilisation adaptée et bien dosée stimule la densité de l’herbe, lui donne une belle couleur verte et lui permet de développer un système racinaire solide afin de mieux résister aux périodes de sécheresse.

Aérer : en perforant le sol tous les 15 cm avec des chaussures à clous, par exemple, vous assurerez le décompactage de la terre et permettrez à l’eau, à l’air et aux fertilisants de mieux pénétrer jusqu’aux racines. Ensuite, apportez un peu de sable ou de terreau.

Enlever les mauvaises herbes : une pelouse en mauvais état, qui a souffert de la sécheresse, qui a été tondue trop court ou qui a poussé sur un sol compacté risque de se voir envahie par les mauvaises herbes. Vous pouvez appliquer, une fois par an, un désherbant sélectif pour gazon qui élimine toutes les plantes qui n’appartiennent pas à la famille des graminées.

Replanter les zones désherbées : pour les zones dénudées ou très abîmées, il existe désormais des rénovateurs de pelouse très pratiques. Il s’agit d’un support végétal contenant des semences de gazon et de l’engrais, qui gonfle dès qu’on l’arrose et fait pousser la pelouse en peu de temps là où cela est nécessaire.

La présence d’un escalier est souvent un atout charme pour un logement. Cependant, celui-ci peut aussi réduire l’espace de votre pièce, alors voici quelques conseils pour gagner de la place sous votre escalier.

 

Placards sur-mesure
La solution la plus efficace, et pas forcément la plus coûteuse, est évidemment de créer des placards sur mesure pour accueillir vos vêtements ou n’importe quel autre contenu. Vous pouvez installer ces placards en même temps que l’escalier  lui-même, en leur donnant la même finition pour une harmonie parfaite.

Rangements standards

Cependant, il n’est pas indispensable de recourir au sur-mesure. Vous pouvez aussi créer votre propre structure à partir de rangements standards modulables : cubes aux couleurs unies ou variées, étagères ou meuble en escalier qui suivra la pente de celui qui le surplombe. Pour éviter l’effet désordonné, complétez-les avec des boîtes en tissu ou en carton. Si besoin, vous pouvez aussi les monter sur roulettes, gardant ainsi la possibilité de les déplacer.

 

Etagères suspendues
Ensuite,  il est aussi astucieux d’utiliser l’intérieur des marches, une solution à laquelle on ne pense pas forcément. Il existe des étagères suspendues, de longueurs croissantes, à fixer directement sous les marches pour un effet élégant en plus d’être fonctionnel.

 

Un endroit intimiste
Enfin vous pouvez profiter de ce petit coin intimiste pour installer un nouvel espace dédié à certaines activités : créez un petit bureau grâce à une simple planche sur des tréteaux, ou à un système plus sophistiqué, en l’associant éventuellement aux étagères suspendues. Vous pourrez aussi consacrer cet espace à la conservation de vos bouteilles de vin, à la lecture, ou encore à la création d’un petit jardin intérieur avec quelques plantes vertes. Laissez parler votre imagination! 

Voici quelques astuces pour faire baisser votre facture d’essence, en modifiant simplement vos habitudes de conduite.

1/ Evitez d’avoir une conduite brusque : coups d’accélérateur ou coups de freins répétés. Privilégiez une conduite souple en anticipant au maximum les ralentissements et en passant sur le rapport plus élevé rapidement.

2/ Choisissez le bon régime et regardez votre compte-tours : changez de vitesse autour de 1500 tours. Ce conseil vous permettra de réaliser une économie de 5 à 30%.

3/ Réduisez votre vitesse : en baissant votre vitesse de 10km/h, vous pouvez économiser jusqu’à 1 litre aux 100 km. Le régulateur de vitesse vous permettra sur autoroute une régularité de vitesse qui engendrera des économies à l’arrivée.

4/ Vérifiez la pression de vos pneus : des pneus sous-gonflés signifient  20% de carburant en plus.

5/ L’utilisation de la climatisation en ville peut augmenter votre consommation jusqu’à 20%, et 6% sur route.

6/ Allégez votre véhicule : 100 kg de charge supplémentaire équivalent à 5% de consommation en plus.

7/ Enfin, une voiture bien entretenue est économique, ne négligez pas les visites régulières chez votre garagiste.