Archives par tags : Protection

-       Les escaliers droits : ces escaliers possèdent des marches rectangulaires et ne changent pas de direction, ce sont les plus faciles à réaliser puisqu’il relie directement deux étages sur un seul axe.

-       Les escaliers tournants : les marches sont toutes différentes, l’escalier peut tourner d’un quart de tour, d’un demi-tour ou d’un tour complet.

-       Les escaliers en colimaçon : l’escalier est réalisé autour d’une colonne centrale ou autour d’un noyau évidé.

Il existe des normes sécurité à respecter : la rampe doit avoir une hauteur minimum de 90 cm pour l’escalier et 100 cm minimum pour le palier. La pose d’une rampe dans l’escalier n’est pas obligatoire mais fortement conseillée.

L’écart entre les barreaux verticaux doit être de 11 cm au maximum.

Afin d’avoir un confort lors de la montée, les marches doivent avoir une hauteur entre 17 et 21 cm. Il est préférable d’éviter les contremarches. Prévoyez une largeur d’escalier d’au moins 70 cm.

Différents types de matériaux peuvent être utilisés : bois, béton, alu, inox, pierre ou acier…

Vous pourrez bénéficier d’un taux de TVA à 10%, à condition que les travaux soient réalisés par un professionnel du bâtiment et que votre lieu d’habitation soit achevé depuis plus de deux ans.

Vous pouvez choisir un escalier standard de série, un escalier en kit qu’il vous suffira d’assembler et l’escalier sur-mesure.

Les locataires ont l’obligation de souscrire une assurance habitation pour leur logement. Dans le cas contraire, le propriétaire peut résilier le bail .Une assurance habitation protège non seulement le logement, mais également les équipements et le mobilier.

Les assurances habitation comportent des garanties de base qui se retrouvent dans tous les contrats :

-       garanties de responsabilité

-       garanties dommages aux biens

Au-delà de ces garanties de base, vous pouvez souscrire des garanties supplémentaires :

-       garantie contre le vol, dommages aux appareils électriques

-       garantie pour des installations extérieures telles qu’une piscine

-       garantie protection juridique

Votre cotisation sera évidemment plus chère selon le nombre de garanties que vous ajoutez.

Dans certains cas précis, il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance habitation locataire : meublés, résidences secondaires, logements de fonction  ou locations saisonnières.

Il est important de bien comparer toutes les offres, car les tarifs peuvent varier selon les assureurs.

Une assurance habitation a une validité d’un an et se renouvelle  généralement par tacite reconduction ou par lettre recommandée avec accusé de réception.

Idéalement, l’entretien de votre terrasse en bois devrait se faire deux fois par an, au printemps et à l’automne.

La première étape consiste à effectuer un nettoyage soit avec un nettoyeur haute pression, en mode pression modérée, à utiliser avec précaution pour éviter d’abîmer les pores du bois, soit plus simplement avec de l’eau tiède additionnée de savon noir et un brossage au balai brosse.

Le bois a tendance à griser au fil du temps, vous pouvez atténuer cet effet avec des produits dégriseurs que l’on trouve dans le commerce.

Vous pouvez également utiliser du percarbonate de sodium qui se présente sous forme d’une poudre cristallisée blanche pouvant se dissoudre dans l’eau. Il suffit de mélanger un volume de percarbonate à 10 volumes d’eau : après application sur la terrasse, vous laissez agir 15 à 20 minutes, et vous rinçez abondamment. L’étape suivante consiste à appliquer un saturateur qui permettra de protéger le bois de votre terrasse des intempéries. Si vous manquez de temps ou d’envie pour réaliser cet entretien, sachez que certains professionnels proposent des prestations pour l’entretien complet de votre terrasse : nettoyage, dégrisage et pose du saturateur.

Dans le cadre de recherche d’économie d’énergie, changer ses fenêtres est l’un des gestes les plus efficaces. La perte de chaleur par les fenêtres est très importante.

Ces fenêtres isolantes, à double ou triple vitrage vous permettront non seulement de réaliser des économies non négligeables sur vos factures de chauffage, mais elles vous apporteront également un  confort phonique.

Le principe de ces fenêtres est simple : un isolant transparent est emprisonné entre les différents vitrages, ce qui va assurer une parfaite isolation thermique et phonique.

En ce qui concerne le choix des menuiseries, 3 matériaux sont fréquemment utilisés :

-       le bois

-       le PVC

-       l’aluminium

Il est préférable de faire installer des menuiseries en PVC, pour un rendement optimal.

Le changement de vos fenêtres engendre un investissement qui peut être important selon le nombre de fenêtre et le choix du double ou triple vitrage. Ce dernier coûte 50% plus cher qu’un double vitrage.

Vous pouvez cependant bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 25% sur l’achat des matériaux, si vous réalisez un bouquet de travaux.

Le choix du double vitrage est plus indiqué dans le cadre d’une rénovation, mais s’il s’agit d’une construction neuve, un triple vitrage conviendra mieux.

Et bien sûr, il faudra faire vérifier l’ensemble de la maison pour contrôler que des pertes d’énergie ne proviennent pas du toit par exemple ou des murs.

La télésurveillance consiste à surveiller à distance votre habitation, vos locaux professionnels. Une alarme est installée sur place, et quand elle est activée durant votre absence, le centre de télésurveillance reçoit un signal en cas d’intrusion.

En général, une sirène d’alarme retentit à votre domicile en as d’alerte, tandis qu’en même temps le centre de télésurveillance est alerté.
Celui-ci appelle à votre domicile et s’il s’agit d’une fausse alerte, un code secret vous sera demandé afin de vérifier votre identité. Si le code donné est faux ou si personne ne répond, un agent de sécurité se rendra à votre domicile. S’il constate quelque chose de suspect ou une effraction, il peut être amené à faire venir les forces de l’ordre.

Les systèmes de télésurveillance permettent également de détecter des incendies ou de suivre des patients à distance.

En général, un contrat avec un abonnement est souscrit, et le coût mensuel est d’environ 15 à 20 euros.

La télésurveillance se combine avec des alarmes de différents types :

-capteur de position

-capteur de son

-capteur d’images

Des études prouvent qu’une habitation protégée permet de diviser par quatre les risques de cambriolages. Cette surveillance s’exerce 24H/24 et 7J/7.

N’hésitez pas à consulter différents professionnels de la télésurveillance : un devis précis et personnalisé sera établi à votre domicile, selon vos attentes, votre budget.

Le matériel installé peut être acheté ou loué. Comparez bien toutes les offres car certains déplacements des agents de sécurité en cas d’alerte seront facturés en plus ; il est donc important de vérifier toutes les prestations incluses dans l’abonnement afin d’éviter les mauvaises surprises.

La responsabilité civile professionnelle est indispensable dans toute entreprise : elle permet en effet de vous apporter une protection pour votre personnel, vos locaux et votre matériel.

L’assurance prendra le relais, qu’il s’agisse de dommages matériels, corporels ou immatériels. Cette couverture vous permettra une protection quoiqu’il arrive dans l’exploitation de votre entreprise.

Cette responsabilité civile professionnelle inclut trois types d’assurances :

- la responsabilité civile d’exploitation : en cas de dommages auprès de tiers, cette garantie va s’appliquer.

- la responsabilité civile professionnelle : retards, fautes immatérielles, défaut de conseil

- la défense recours : cette garantie va s’appliquer dès la mise en cause dans un sinistre.

Votre profession, votre volume d’affaires, le nombre de salariés que vous employez ainsi que votre expérience vont déterminer votre responsabilité civile professionnelle.

Les tarifs vont varier en fonction notamment des risques susceptibles d’être encourus dans votre activité professionnelle. N’hésitez pas à faire plusieurs devis pour comparer et faire jouer la concurrence.

Cette assurance n’est pas obligatoire pour toutes les professions, mais c’est une garantie à ne pas négliger car les risques professionnels peuvent survenir à tout moment.

Certaines professions doivent obligatoirement souscrire ce type d’assurance : professionnels du bâtiment, du droit, de la santé, les experts comptables, les agents immobiliers etc…

Les conséquences financières peuvent être très lourdes pour un dirigeant d’entreprise.

Il est important de bien étudier toutes les garanties dont vous pouvez avoir besoin dans votre contrat, et surtout de faire appel à un professionnel des assurances qui déterminera avec vous le contrat le plus adapté.

L’installation d’un système d’alarme n’est pas encore obligatoire pour les particuliers. Cependant certaines compagnies d’assurance l’exigent dans leur contrat.

 

Dans le cadre de certains contrats multirisques  et selon la valeur de vos biens (en général plus de 10 000 euros), certains assureurs peuvent exiger l’installation d’un système d’alarme  sous peine de conditions suspensives.

Votre assureur pourra ainsi refuser de vous couvrir si les normes de sécurité minimales demandées ne sont pas respectées. A contrario, si vous souhaitez installer un système d’alarme sans obligation de la part de votre assureur, il faut l’informer. Il aura la possibilité de réduire le montant de vos cotisations ou d’annuler les franchises prévues au contrat en cas de cambriolage.

Quel que soit le système d’alarme choisit, le CNPP (Centre national de prévention et de protection) et l’Afnor (Association française de normalisation) vous recommandent  la norme NF A2P qui certifie la qualité des produits. Il existe 3 niveaux de protection, qui varie en fonction du type de logement et de la valeur des biens de l’habitation.

Certes, il n’existe pas actuellement de loi en vigueur qui impose l’installation d’une alarme chez les particuliers. Mais les compagnies d’assurance demandent à leurs assurés de prendre certaines précautions :

  • Utiliser des coffres forts pour sécuriser leurs objets de valeur.
  • Toujours fermer les portes et fenêtres de votre maison même si vous ne vous absentez pas longtemps.
  •  Prévenir la gendarmerie si vous compter vous absenter pour une longue durée.

En cas de sinistre, votre assureur pourra vous demander un certificat de conformité de l’installation du système d’alarme. Pour cela, il faut que votre matériel réponde aux exigences techniques  de la règle APSAD R81. Le certificat peut vous être remis par des installateurs professionnels agréés.

 

Vous pouvez obtenir plus d’informations sur ce sujet en faisant appel à un installateur d’alarme : recevez 3 devis en installation d’alarme.

Vous avez une vieille baignoire émaillée ou en fonte émaillée et vous souhaitez lui donner un nouvel éclat, quelques étapes doivent être respectées…

 

1/ Réparer les fissures

Même si votre baignoire est en parfait état d’utilisation, l’émail peut avoir subi des éclats qu’il faut réparer avant de peindre.

Vous appliquerez minutieusement une peinture à émail à froid avec un petit pinceau. Pour un résultat réussi, la peinture à émail ne doit surtout pas couler.

Il existe également des résines époxydiques épaisses qui permettent de teindre  et combler les éventuelles fissures en même temps.

 

 

2/ Nettoyer la surface à peindre

Passez ensuite à la partie à repeindre, après avoir pris soin d’enlever le joint d’étanchéité.

Brossez la surface externe de votre baignoire jusqu’à obtenir des parois lisses sur lesquelles la peinture pourra adhérer parfaitement.

Dépoussiérez bien avant de commencer à peindre.

 

 

3/ Appliquer la sous-couche

Appliquer la sous-couche pour métaux non-ferreux : il s’agit d’une sous-couche spéciale pour l’émail, la fonte et la céramique, que vous trouverez dans tous les magasins de bricolage.

Le temps de séchage dépend des marques et types de peintures.

 

 

4/ Peindre

Utilisez un pinceau plat pour appliquer votre peinture. Peinture glycéro ou peinture acrylique conviennent toutes les deux.

Il est possible de repeindre entièrement la baignoire en fonte à l’intérieur ou à l’extérieur avec la même peinture.

 

 

Votre nouvelle baignoire est prête à l’emploi !

Durant tous ces mois d’hiver, votre terrasse s’est encrassée, avec saleté et micro moisissure.

Que votre bois de terrasse soit exotique ou pas, et même s’il est imputrescible, il est conseillé de procéder à un nettoyage au moins deux fois par an.

 

La méthode la plus simple et efficace est de frotter votre terrasse à l’aide d’un balai brosse et de savon noir. Vous pouvez également utiliser un nettoyeur haute pression, mais dans ce cas, veillez à maintenir une distance d’au moins 50 cm pour ne pas abîmer les fibres du bois.

 

Si le bois a pris une une couleur grise et terne qui vous déplaît, vous devez d’abord appliquer un dégriseur qui convient à la nature de votre bois.

Il existe un produit écologique et biodégradable pour dégriser les terrasses : le percarbonate : composé de cristaux de soude et d’eau oxygénée, le percarbonate de sodium est sans risque pour l’environnement .

Mélangez un volume de percabonate pour 10 d’eau et appliquez le mélange à l’aide d’un balai-brosse. Laissez agir 20 minutes (ou plus si besoin) et rincez.

 

Il vous suffira ensuite d’appliquer un saturateur qui protègera votre terrasse contre l’eau, les UV et les agressions extérieures.

Sachez toutefois que même si vous nettoyez votre terrasse deux fois dans l’année, dégriseur et saturateur ne s’utilisent qu’une fois par an.

 
A noter : les terrasses en bois composite ne nécessitent quasiment  pas d’entretien. Pour leur donner un petit coup de jeune, utilisez un nettoyant spécial terrasse composite.

Un enduit de façade a plusieurs fonctions : uniformiser votre façade, la protéger et enfin la décorer.

Il existe différents types d’enduits et différentes techniques d’application.

 

L’enduit est un mortier composé d’un liant (chaux, ciment terre ou plâtre) et d’agrégats minéraux ou de sable.

Il peut être coloré grâce à des pigments.

 

Le support de votre façade (béton, brique ou pierre) va déterminer le choix de l’enduit, car celui-ci doit nécessairement être compatible.

Les techniques les plus utilisées sont :

- Talochée : on obtient une surface relativement lisse.
- Grattée : la surface est griffée pour laisser apparaître de légères aspérités.
- Ribbée : l’enduit est frotté, et présente un aspect strié obtenu par l’incorporation de granulats de petite taille

- Lissée: la surface est homogène et lisse.
- Projetée : l’enduit est laissé brut et donne un aspect plus granuleux

 

Le choix de l’enduit et sa technique d’application sont très importants car c’est la touche finale de votre façade .Aspect et couleur mettront en valeur votre maison.