Archives par tags : Travaux

Le carrelage est un matériau qui reste dans l’air du temps : facile à entretenir, robuste, sain, résistant aux chocs… Le carrelage offre une grande variété de couleurs, de formes, d’aspect (mat, satiné, brillant), de matières (pierre, terre cuite, quartz) et de formats.

Il existe différents types de carrelage :

-       la faïence : elle fait partie de la famille des céramiques, c’est un mélange d’argile, de roche et de sable qu’on recouvre avant la cuisson d’un enduit lui donnant un aspect brillant.

-       le grès cérame pleine masse : carrelage coloré dans la masse, possédant d’excellentes qualités techniques et esthétiques.

-       le grès cérame émaillé : il est composé de deux couleurs (son émail possède une couleur différente de celle de la masse).

-       le grès cérame poli : il possède un aspect brillant et doux au toucher, mais se révèle plus sensible aux rayures.

-       la pâte de verre : teinté dans la masse, le carrelage pâte de verre est généralement utilisé dans les pièces d’eau.

-       la terre cuite : matériau composé d’argile et de sable. Poreux, il est nécessaire d’appliquer un traitement contre l’humidité.

Il est important de choisir la qualité de son carrelage suivant le passage plus ou moins important de la pièce dans laquelle il est posé. Différentes normes ont été mises en place afin de faire un choix pertinent.

La façon dont la pose du carrelage est faite à une grande importance dans le rendu final :

- pose droite : c’est la pose la plus couramment utilisée, parallèle aux murs.

- pose en diagonale : il s’agit de la pose la plus esthétique, qui donne une impression de volume plus important d’une pièce.

- pose en calepinage : différents formats de carrelages sont posés.

- pose en damier : cette pose permet d’alterner deux couleurs.

Nouvelle construction ou rénovation, en intérieur ou en extérieur, le carrelage trouve sa place partout et dans tous les styles.

De plus en plus de particuliers se tournent vers la surélévation de leur maison,

quand celle-ci s’avère trop petite ou que terrain n’offre pas de possibilité d’agrandissement.

 

La surélévation offre de nombreux avantages : la plus-value incontestable dont va bénéficier votre maison, une surface d’habitation plus importante, l’optimisation d’espace inoccupé tels que les combles ou le grenier et un coût moins élevé que celui d’acquérir un nouveau bien immobilier .

Si l’agrandissement est supérieur à 20m2, il sera nécessaire de faire une demande de permis de construire et si le SHON est supérieur à 170 m2 (surface totale de la maison y compris l’agrandissement), il sera obligatoire de faire appel à un architecte.

Deux techniques sont utilisées pour la surélévation d’une maison :

-       le béton, gage de solidité et résistance, mais plus lourd, il faudra donc vous assurer que les fondations et les murs de votre maison supporteront ce poids supplémentaire.

-       le bois, léger, il offre l’avantage de pouvoir continuer à habiter dans la maison pendant la durée des travaux et ceux-ci sont rapides.

Le droit de pouvoir surélever votre maison dépend du Plan Local d’Urbanisme de votre ville.

Il faut compter un budget d’environ 1 500 euros/m2 pour une structure brute et 2 200 euros /m2 pour la surface aménagée comprenant l’installation des cloisons, l’électricité, les sanitaires etc…

 

Si vous souhaitez avoir un devis pour la surélévation, de votre maison, rendez-vous sur notre site !

Dans le cadre de recherche d’économie d’énergie, changer ses fenêtres est l’un des gestes les plus efficaces. La perte de chaleur par les fenêtres est très importante.

Ces fenêtres isolantes, à double ou triple vitrage vous permettront non seulement de réaliser des économies non négligeables sur vos factures de chauffage, mais elles vous apporteront également un  confort phonique.

Le principe de ces fenêtres est simple : un isolant transparent est emprisonné entre les différents vitrages, ce qui va assurer une parfaite isolation thermique et phonique.

En ce qui concerne le choix des menuiseries, 3 matériaux sont fréquemment utilisés :

-       le bois

-       le PVC

-       l’aluminium

Il est préférable de faire installer des menuiseries en PVC, pour un rendement optimal.

Le changement de vos fenêtres engendre un investissement qui peut être important selon le nombre de fenêtre et le choix du double ou triple vitrage. Ce dernier coûte 50% plus cher qu’un double vitrage.

Vous pouvez cependant bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 25% sur l’achat des matériaux, si vous réalisez un bouquet de travaux.

Le choix du double vitrage est plus indiqué dans le cadre d’une rénovation, mais s’il s’agit d’une construction neuve, un triple vitrage conviendra mieux.

Et bien sûr, il faudra faire vérifier l’ensemble de la maison pour contrôler que des pertes d’énergie ne proviennent pas du toit par exemple ou des murs.

 

Si vous voulez obtenir des devis pour l’installation de votre double ou triple vitrage, rendez-vous sur notre site !

Vous êtes un professionnel, Fizeo peut vous aider à élargir votre portefeuille clients et à développer votre chiffre d’affaires, quelle que soit votre activité professionnelle.

Notre métier repose sur trois piliers :

- Mettre en contact des professionnels avec des particuliers ayant besoin de devis de professionnels de qualité.

Nos équipes mettent tout en œuvre chaque jour pour alimenter des fichiers de prospects. La force de Fizeo repose sur la qualification : chaque lead est contacté afin d’affiner au mieux ses réels besoins et sa demande.

Un lead est un contact qui a démontré son intérêt et déposé une demande sur notre site.

Par conséquent, chaque fiche transmise à un professionnel repose sur une demande sérieuse et comporte des informations pertinentes.

L’objectif est que chaque professionnel puisse transformer ces demandes en ventes.

- Location ou vente de fichiers dans le cadre d’opérations de mailing.

- Campagnes télémarketing d’appels sortants.

Quel que soit votre besoin professionnel, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes, elles vous aideront et vous accompagneront.

Fizeo est le partenaire de tous vos projets.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter, ou bien à laisser des commentaires ! L’équipe de Fizeo se fera un plaisir d’y répondre au plus vite !

Il existe deux catégories de peinture : celles à l’eau et celles à l’huile. Le choix se fait selon le rendu souhaité, la pièce concernée et le support sur lequel elle va être apposée.

Voici un petit tour d’horizon :

- Peinture acrylique : cette peinture s’utilise autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Elle ne contient que très peu de solvant, elle est donc sans odeur. Elle fait partie des peintures à l’eau qui sèchent très vite.

- Peinture glycérophtalique: il s’agit d’une peinture à l’huile. Elle est habituellement utilisée pour l’extérieur ou les pièces humides. Cette peinture est lente à sécher et dégage une forte odeur durant l’application.

Cette peinture a tendance à disparaître progressivement au profit des peintures acryliques plus écologiques.

- Peinture alkyde : peinture à l’eau, elle est facile à appliquer, sans odeur, avec un séchage rapide.

- Peinture époxy : elle fait partie des peintures à l’huile et s ‘applique surtout en extérieur. C’est une peinture très résistante, idéale pour les sols extérieurs. Elle est composée d’une base et d’un durcisseur ; elle est difficile d’utilisation, car une fois le mélange des deux composants effectué, le temps d’application est compté à cause du durcisseur.

Elles s’appliquent toutes au rouleau, au pistolet ou au pinceau. Prenez le temps de bien vous faire conseiller, et de bien lire les indications. Elles vous indiquent les temps de séchage, le matériel à utiliser, le rendement ainsi que le type de support.

Certaines peintures portent également un label pour l’environnement.

Les prix varient selon le type de peinture utilisée, ses qualités et caractéristiques.

images

 

Si vous souhaitez des devis pour vos travaux de peinture, rendez-vous sur notre site !

L’isolation de votre maison par l’extérieur est une pratique de plus en plus courante : cela signifie envelopper votre maison d ‘un revêtement étanche et surtout sans pont thermique.

Le premier avantage est sans nul doute l’isolation thermique, qui vous permettra de faire baisser considérablement votre facture de chauffage. De nombreuses études ont démontré qu’environ 25% de la chaleur s’échappait par les murs.

L’isolation acoustique est un second point important.

De plus, dans le cas d’une rénovation, votre maison est embellie.

Enfin, cette solution d’isoler par l’extérieur n’empiète pas sur votre espace intérieur.

Il existe différents types de revêtements extérieurs, le style que vous souhaitez donner à votre maison guidera votre choix :

-       Bardage

-       Crépi

-       Briquettes de parement
L’isolation par l’extérieur est plus coûteuse qu’une l’isolation par l’intérieur, mais son efficacité est largement supérieure.

Côté réglementation, il vous suffira de faire une déclaration préalable de travaux s’il s’agit d’une habitation existante. Aucune démarche particulière dans le cas d’une construction, puisque cette isolation fait partie du permis de construire.

Côté financement, il existe un crédit d’impôt pour ces travaux générant des économies d’énergie : 15% si vous n’effectuez qu’un seul type de travaux et jusqu’à 25% pour un bouquet de travaux. A noter que ce crédit d’impôt reste cumulable en 2014 avec l’éco prêt à taux zéro.

 

Si vous souhaitez obtenir un devis pour votre isolation extérieur, rendez-vous sur notre site !

Le syndic peut être :

-       un professionnel (une personne physique exerçant en son nom propre ou une société)

-       un non professionnel (un copropriétaire ou son conjoint)

 

Le syndic professionnel doit répondre à toutes les conditions suivantes :

- justifier d’une garantie financière suffisante destinée à assurer à la copropriété le remboursement de ses fonds en cas de faillite,

- justifier d’une assurance responsabilité civile professionnelle,

- ouvrir un compte bancaire ou postal séparé au nom de la copropriété, sauf vote contraire de l’assemblée générale,

- posséder une carte professionnelle de “gestion immobilière” délivrée par la préfecture.

 

Pour exercer sa mission, le syndic non professionnel doit ouvrir un compte bancaire ou postal séparé au nom de la copropriété.

 

Le syndic est le représentant légal du syndicat de copropriété.

Ses missions :

- La perception des charges et la gestion des comptes de la copropriété ;

- L’administration de la copropriété (choix des prestataires, souscription de polices d’assurance…)

- L’exécution des décisions votées lors des assemblées générales réunissant les copropriétaires. Le syndic de copropriété ne prend donc aucune décision : il a pour mission de les mettre en application uniquement.

 

 

Le syndic doit rendre compte de sa gestion en assemblée générale au moins une fois par an.

 

La durée de mandat du syndic est de 3 ans renouvelables. Le renouvellement implique une réélection par une nouvelle décision de l’assemblée générale.

 

Le syndic professionnel est rémunéré pour son activité et perçoit des honoraires. En revanche, le syndic non professionnel n’est pas rémunéré, mais les frais qu’il engage pour la gestion de la copropriété lui sont remboursés sur le budget de la copropriété.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter ou bien à laisser des commentaires.

Vous avez une vieille baignoire émaillée ou en fonte émaillée et vous souhaitez lui donner un nouvel éclat, quelques étapes doivent être respectées…

 

1/ Réparer les fissures

Même si votre baignoire est en parfait état d’utilisation, l’émail peut avoir subi des éclats qu’il faut réparer avant de peindre.

Vous appliquerez minutieusement une peinture à émail à froid avec un petit pinceau. Pour un résultat réussi, la peinture à émail ne doit surtout pas couler.

Il existe également des résines époxydiques épaisses qui permettent de teindre  et combler les éventuelles fissures en même temps.

 

 

2/ Nettoyer la surface à peindre

Passez ensuite à la partie à repeindre, après avoir pris soin d’enlever le joint d’étanchéité.

Brossez la surface externe de votre baignoire jusqu’à obtenir des parois lisses sur lesquelles la peinture pourra adhérer parfaitement.

Dépoussiérez bien avant de commencer à peindre.

 

 

3/ Appliquer la sous-couche

Appliquer la sous-couche pour métaux non-ferreux : il s’agit d’une sous-couche spéciale pour l’émail, la fonte et la céramique, que vous trouverez dans tous les magasins de bricolage.

Le temps de séchage dépend des marques et types de peintures.

 

 

4/ Peindre

Utilisez un pinceau plat pour appliquer votre peinture. Peinture glycéro ou peinture acrylique conviennent toutes les deux.

Il est possible de repeindre entièrement la baignoire en fonte à l’intérieur ou à l’extérieur avec la même peinture.

 

 

Votre nouvelle baignoire est prête à l’emploi !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter ou bien à laisser des commentaires.

Les mètres carrés sont précieux et il est de plus en plus courant, quand cela est possible, d’agrandir un leu d’habitation en transformant sa cave. Voici quelques conseils qui vous seront utiles…

 

Législation :

Vous devez demander une autorisation à la mairie de votre ville. Une fois cet accord obtenu, vous devrez faire une déclaration de travaux.

A noter que cet agrandissement engendrera un supplément sur la taxe d’habitation ainsi que sur votre assurance habitation.

Assainir :

Une cave est souvent humide et l’assainissement est primordial. Il sera tout d’abord nécessaire de faire un traitement de dératisation. Vous traiterez ensuite les problèmes d’humidité s’ils existent, avec l’aide d’un professionnel.
Appliquez également à titre préventif une sous-couche d’étanchéité sur les murs et sur les sols.

 

Luminosité :

La cave étant généralement une pièce sombre et mal aérée, les sources de lumière et la ventilation sont des points capitaux.
Si votre cave comporte déjà des ouvertures, il suffit de les agrandir, selon les autorisations obtenues.
Les briques de verre peuvent constituer une bonne solution pour les cloisons de votre cave.

Enfin, investissez dans une ventilation mécanique contrôlée de qualité (VMC) pour améliorer l’aération de cette pièce.

 

Isolation :
L’isolation thermique et acoustique consistera à recouvrir le sol d’une chape de béton sèche et à couvrir les murs de laine minérale ou d’autres isolants

écologiques.

Il ne vous reste plus ensuite qu’à procéder à la décoration de votre nouvelle pièce !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous souhaitez être mis en relation avec des professionnels pour la transformation de votre cave, rendez-vous sur notre site web.

Il existe un moyen rapide pour repeindre une pièce : le pistolet à peinture basse pression.  La peinture au pistolet consiste à propulser la peinture sous forme de gouttelettes. Voici quelques conseils pour optimiser cet outil.

Tout d’abord, la surface à peindre au pistolet doit être propre et nette.

Même si le pistolet basse pression a l’avantage, sur le pistolet haute pression, de ne pas produire de nuage de peinture, pensez tout de même à protéger votre sol ou les parties que vous ne voulez pas peindre.

 

La peinture utilisée pour réaliser une peinture au pistolet doit être fluide. Diluez à l’eau ou au white-spirit en fonction du type de peinture utilisée. Tenez compte des indications des fabricants sur les produits.

 

Tenez votre pistolet à peinture basse pression à 25-30 cm de la surface à peindre et à la verticale. Faites des mouvements réguliers et assez lents parallèlement à la surface à peindre. Les deux couches de peinture doivent se chevaucher. Appliquez la peinture par carré d’1 m si la surface est importante. Ne pulvérisez pas la peinture en laissant votre pistolet à peindre à l’arrêt : vous risquez de faire des coulures et épaisseurs.

 

Il existe deux types de pistolets :

- le pistolet à air comprimé qui est surtout recommandé pour les travaux de haute qualité de finitions ou pour des grandes surfaces. Il est d’ailleurs utilisé par les professionnels

- le pistolet électrique, plus facile à manipuler car plus léger, est surtout efficace sur les surfaces de tailles moyennes comme les portes ou les radiateurs.

 

Avantages :
- une finition homogène, idéale pour les peintures brillantes et les vernis
- la facilité à peindre des formes difficilement accessibles
- gain de temps pour l’application de la peinture.

Inconvénients :
- la peinture se dépose partout, il faut bien protéger le sol

- le pistolet consomme plus de peinture ;
- temps de préparation et nettoyage plus important

 

 

Si vous souhaitez avoir des devis gratuits pour vos travaux de peintures, rendez-vous sur notre site !